Pression d’entrée minimale

Article traduit par machine
  Passer à la version anglaise
Pression d'entrée statique minimale à l'ouverture d'aspiration de la pompe.

Pour un fonctionnement sans problème, les pompes nécessitent une pression statique minimale du côté entrée, qui est également généralement appelée hauteur de pression d'entrée minimale statique.

Lorsqu'elle s'écoule à travers la pompe, cette pression côté aspiration est réduite en raison du changement de vitesse du fluide pompé dans le corps d'aspiration et dans la roue de la pompe. Le point critique est l'entrée de la roue. Si la chute de pression est si élevée que la pression de vapeur du liquide n'est pas atteinte, des bulles de vapeur se forment.

Le flux supplémentaire à travers la roue entraîne une augmentation de la pression hydraulique dans la roue. Dans la zone de pression plus élevée, les bulles de vapeur s'effondrent comme une implosion, avec pour conséquence une destruction de matière en ces points. Ce processus, connu sous le nom de cavitation, peut être reconnu acoustiquement par des bruits de crépitement, qui s'intensifient à mesure que la cavitation augmente.

Le débit de refoulement est également altéré car la pompe délivre désormais un mélange eau-gaz. Par conséquent, une pression d'entrée statique minimale au niveau de l'ouverture d'aspiration de la pompe doit être maintenue afin d'éviter la cavitation.

La quantité de cette pression requise dépend de:

- la température du fluide pompé
- pression d'entrée statique minimale requise en fonction du point de fonctionnement de la pompe.

La hauteur d'aspiration positive nette requise (HH ou NPSH requis) se rapporte spécifiquement à la pompe et est généralement indiquée par les fabricants de pompes sous la forme d'une courbe NPSH dans le diagramme de performance de la pompe.

En général, il existe une forte corrélation avec la vitesse de la pompe. Ce qui suit s'applique aux types de pompes constantes:

- Haute vitesse - & gt; Exigences NPSH élevées
- Faible vitesse - & gt; NPSH faible requis

Il est recommandé d'augmenter ces valeurs d'une marge de sécurité de 0,5 m (1,6 ft) afin de compenser d'éventuels écarts dans le calcul du point de fonctionnement lors de la sélection de la pompe. Les normes générales permettent un degré minimum de cavitation pour l'exigence NPSH spécifique:

- réduit la tête de distribution au point de fonctionnement de 3% ou moins.
- n'entraîne pas de détérioration significative, de réduction des performances ou de raccourcissement de la durée de vie.

Cependant, de telles valeurs de cavitation acceptables peuvent conduire à un bruit inadmissible.

Pour garantir des performances optimales, il est courant d'utiliser le calcul NPSHavailable avec une marge de sécurité d'environ +1 à +5 m (+3 à +15 ft), en fonction de la vitesse et du point de fonctionnement de la pompe.

Autres articles sur le sujet

Directement à la sélection des produits

PumpSelector

DERNIÈRES NOUVELLES

MARCHÉ DE L'EMPLOI