Voith montre un développement robuste au cours d’une année 2020 sans précédent

15.12.2020
Article traduit par machine
  Passer à l'original
Au cours de l'exercice 2020 (se terminant le 30 septembre 2020), le groupe Voith a raisonnablement bien performé compte tenu des impacts négatifs importants de la pandémie mondiale de COVID-19 sur tous les segments et marchés au second semestre.
Voith montre un développement robuste au cours d’une année 2020 sans précédent

Dr Toralf Haag, président et chef de la direction (Source de l'image: Voith GmbH & Co. KGaA)

Dans ce contexte, le Groupe a bénéficié de son positionnement large en termes de secteurs et de géographie; ses chaînes d'approvisionnement stables et organisées au niveau régional; et sa situation financière très saine. La baisse modérée des commandes reçues et des ventes consolidées qui n'étaient que légèrement inférieures à celles de l'année précédente témoignent de la solidité des activités commerciales de Voith. Dans ces conditions, les revenus étaient également satisfaisants. Bien que l’EBIT avant effets spéciaux du groupe Voith ait diminué par rapport à l’année précédente, il était toujours solide dans une comparaison pluriannuelle. Le résultat net consolidé est également resté positif malgré les effets négatifs de la situation des coronavirus sur les entreprises. Le flux de trésorerie total et le flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles ont évolué de manière très positive.

Le Group Division Paper a enregistré une croissance des commandes reçues et des ventes, et a de nouveau contribué le plus au résultat du Groupe. Comme prévu, Voith Hydro a enregistré une baisse après une performance particulièrement forte l'année précédente, cependant, en raison des conditions du marché, le ralentissement a été plus sévère que prévu. Malgré la crise économique, la Division Turbo du Groupe a globalement bien performé dans plusieurs segments de clientèle, avec seulement de légères baisses des commandes reçues et des ventes.

«Pour le groupe Voith, comme la plupart des entreprises de notre secteur, le dernier exercice a été un test critique. Grâce à notre positionnement diversifié et à notre situation financière saine, nous avons non seulement traversé la crise relativement bien, mais nous avons également affiné notre stratégie en ce qui concerne les mégatendances de décarbonisation et de numérisation au cours de l'exercice écoulé. Nous avons déjà fait des progrès considérables dans la mise en œuvre de notre stratégie et avons continué à investir dans l'avenir de notre entreprise. Par conséquent, le groupe Voith est bien placé pour sortir plus fort de cette crise sans précédent et pour continuer à bien performer à moyen et long terme », déclare le PDG, le Dr Toralf Haag.

Stratégie affinée pour exploiter le potentiel de l'activité principale et ouvrir de nouveaux domaines d'activité
Au cours du dernier exercice, Voith a défini sa stratégie encore plus clairement. En vue des mégatendances de la digitalisation et de la décarbonisation, quatre piliers stratégiques ont été définis: 1) l'alignement systématique de la culture d'entreprise sur les marchés, les clients et les innovations; 2) tirer parti du plein potentiel de notre cœur de métier; 3) l'ouverture de nouveaux domaines d'activité; 4), et l'amélioration continue de l'efficacité et de la productivité afin de fournir une marge de manœuvre financière pour les investissements nécessaires pour assurer l'avenir à long terme de Voith en tant qu'entreprise indépendante et compétitive. «Tout au long de ce processus, nous concilions constamment nos ambitions économiques avec notre responsabilité envers la société et l'environnement - en ligne avec une durabilité industrielle. C'est aussi pourquoi l'année dernière, nous nous sommes déjà engagés à opérer de manière neutre en carbone dans le monde d'ici 2022, afin d'être parmi les pionniers de notre industrie », déclare le Dr Haag.

Par sa stratégie, Voith vise à se positionner comme un pionnier et un leader de la performance pour ses clients dans ses business units stratégiques. L'objectif est d'être l'une des entreprises leaders dans chacun des secteurs que dessert Voith.

Efforts d'acquisition: une étape importante pour plus de croissance
Au cours du dernier exercice, le groupe Voith a franchi des étapes importantes pour renforcer davantage son activité principale en se concentrant sur plusieurs acquisitions stratégiques. Voith a investi environ 450 millions d'euros dans des sociétés d'achat qui complètent le portefeuille de Voith et le renforcent avec leurs technologies pionnières.

Grâce à son acquisition, déjà conclue au début de l'année, de BTG, un fournisseur mondial de solutions de processus intégrées et hautement spécialisées pour l'industrie mondiale du papier et de la pâte, Voith Paper a encore consolidé sa position de fournisseur de gamme complète. En mai, Voith a également acquis une participation de 90% dans Toscotec S.p.A. Le fabricant italien de machines à papier, de systèmes et de composants enrichit la gamme de produits de Voith, en particulier dans les segments des tissus, du papier et du carton.

Au printemps 2020, Voith a acquis une participation de 70% dans la société autrichienne ELIN Motoren GmbH, renforçant ainsi considérablement sa division du groupe Turbo. ELIN est une entreprise de haute technologie opérant à l'échelle mondiale pour les moteurs électriques et les générateurs qui fournit des solutions personnalisées pour les applications industrielles. En ce qui concerne la division du groupe Turbo, en partenariat avec la société d'investissement suisse PCS, Voith a également conclu l'opération pour acquérir une participation majoritaire dans Traktionssysteme Austria GmbH (TSA), le premier fabricant mondial de moteurs électriques, de générateurs et de systèmes de transmission pour les véhicules ferroviaires et commerciaux. . Grâce à l'acquisition, Voith Turbo franchit une étape importante vers l'électrification de la transmission. Voith s'est associé au spécialiste de la transmission Moog Inc. pour créer la coentreprise HMS - Hybrid Motion Solutions GmbH. En mutualisant l'expertise dans ce segment, Voith Turbo étaye sa gamme de solutions d'entraînement hydrauliques.

Les innovations soulignent le leadership technologique
Malgré la crise, Voith a continué à investir massivement dans la R & amp; D et a lancé des innovations supplémentaires sur le marché. Pour la première fois, Voith Paper a développé une boucle d'eau fermée dans la fabrication du papier, une étape importante sur la voie d'une production de papier durable et respectueuse des ressources. Au cours du dernier exercice, Voith a lancé une initiative visant à introduire une construction modulaire dans la technologie hydroélectrique. Au cours de la période considérée, la société a franchi une étape décisive en complétant et en mettant en œuvre les deux premiers modules technologiques. Voith Turbo a réalisé d'importants progrès dans l'électrification des systèmes d'entraînement. L'hélice électrique Voith Schneider (eVSP) a représenté l'introduction réussie sur le marché d'un système de propulsion marine entièrement électrique et sans émissions. Au sein de la division du groupe Digital Ventures, Voith a continué à poursuivre le développement d'applications pour l'Internet industriel des objets (IIoT).

Outre le renforcement de son cœur de métier, la priorité stratégique de Voith est également d'explorer de nouvelles opportunités de croissance dans des domaines d'activité prometteurs. Dans ce contexte, la société révise ses options stratégiques notamment dans les segments du stockage d'énergie, de la technologie de l'hydrogène et des systèmes de propulsion électrique, autant de domaines qui s'inscrivent parfaitement dans les métiers de base de Voith.

Revue de l'exercice 2019/20: Chiffres clés impactés par la pandémie COVID-19
Les KPI de l'exercice 2019/20 ont été considérablement influencés par la pandémie COVID-19, qui a notablement gâché la seconde moitié de l'exercice.

Il y a eu une baisse de 14% des commandes reçues, qui sont passées du sommet de 4,70 milliards d'euros de l'année précédente à 4,04 milliards d'euros. Après un sommet de sept ans, les commandes en cours n'ont diminué que légèrement, de 4%, à 5,39 milliards d'euros (30/09/2019: 5,63 milliards d'euros).

À 4,17 milliards d’euros, les ventes n’étaient que de 3 pour cent inférieures à la valeur de l’année précédente (4,28 milliards d’euros); ajusté des acquisitions et des effets de change, les ventes ont baissé de 6%. L’EBIT du Groupe avant effets spéciaux a diminué à 139 millions d’euros (année précédente: 208 millions d’euros). Les économies de coûts à court terme n'ont pu compenser que partiellement la baisse des ventes. En conséquence, le retour sur les ventes est passé de 4,8% à 3,3%, tandis que le ROCE est passé du niveau de 11,5% de l’année précédente à 7,5%. À 6 millions d'euros, le résultat net consolidé est positif (exercice précédent: 72 millions d'euros).

Même dans un exercice dominé par la crise du COVID-19, Voith a maintenu son engagement élevé en matière de recherche et développement. Au cours de la période considérée, les dépenses de R & amp; D se sont élevées à 189 millions d'euros (année précédente: 213 millions d'euros).

La situation financière du groupe Voith reste très saine. À la date de reporting, le ratio de fonds propres était de 20,8%, contre 26,2% l'année précédente. Les principales raisons de cette baisse étaient une augmentation du total du bilan en raison des activités de fusions et acquisitions et des effets de change. Le flux de trésorerie lié aux activités opérationnelles pourrait être augmenté de manière significative à 234 millions d'euros (exercice précédent: 46 millions d'euros), tandis que le flux de trésorerie total s'élevait à 200 millions d'euros en conséquence (exercice précédent: 66 millions d'euros). Malgré les importantes activités d'acquisition au cours de l'année sous revue, la liquidité nette est restée positive et s'élevait à 71 millions d'euros au 30 septembre 2020. En raison des incertitudes sur la manière dont la pandémie continuera de se développer, Voith a augmenté ses lignes de crédit confirmées.

Performance dans les divisions du groupe affectées par la situation du COVID-19
Après un solide exercice 2018/19 résultant d'un projet de grand volume, la période de référence a été très difficile pour Voith Hydro. En raison des retards liés à la pandémie dans les processus d'appel d'offres et l'attribution des contrats, le volume des contrats attribués sur le marché de l'hydroélectricité a été considérablement réduit. Cela a conduit à une baisse inattendue des commandes reçues par rapport au niveau élevé de l'année précédente. Les ventes ont également diminué de manière significative au cours du dernier exercice. La baisse du volume a également entraîné une réduction considérable de l'EBIT chez Voith Hydro.

Dans ce qui a été un environnement difficile, Voith Paper a bien performé. Au cours de la période considérée, les commandes reçues et les ventes ont augmenté, facilitées par les effets de consolidation des acquisitions de la société. En raison de la pandémie, il y a eu une légère baisse de l'EBIT. Comme ces dernières années, Voith Paper a de nouveau contribué le plus au résultat opérationnel du Groupe.

Au cours de la période sous revue, Voith Turbo a progressé et renforcé son activité par des acquisitions et l'optimisation de son réseau de production. En raison de la pandémie et des verrouillages imposés dans de nombreuses régions, les commandes reçues et les ventes ont légèrement baissé chez Group Division Turbo. La baisse du volume de commandes a eu un impact négatif sur l’EBIT, qui était bien en deçà du niveau de l’année précédente.

Chez Voith Digital Ventures, les ventes ont évolué positivement. L'EBIT s'est également amélioré de manière significative par rapport à l'année précédente, tout en restant légèrement déficitaire.

Perspectives FY 2020/2021: Année de transition dans un environnement volatil - légères augmentations attendues des commandes reçues, des ventes et des résultats
Compte tenu des incertitudes persistantes sur la poursuite de la pandémie, Voith s'attend à ce que l'exercice 2020/21 soit une année de transition pour le Groupe avant qu'une véritable reprise ne commence. En tant que secteur de fin de cycle, le secteur de la construction mécanique et des installations devrait faire face à une activité d'investissement restreinte sur un certain nombre de marchés en 2021. Par conséquent, Voith suppose que le Groupe clôturera l'exercice 2020/21 à peine plus haut que l'année de référence en cours. Les prévisions Groupe prévoient de légères augmentations des chiffres clés des commandes reçues, des ventes, de l'EBIT et du ROCE. La légère augmentation attendue des commandes reçues repose notamment sur la croissance attendue de la Division Groupe Hydro, où des projets reportés pourraient désormais être attribués suite à une très faible activité d'investissement au cours de l'exercice 2019/20. Dans le même temps, le Groupe profitera de l'année pour continuer à s'aligner systématiquement sur sa stratégie affinée.

Autres articles sur le sujet

ANDRITZ reçoit une commande du Canada

17.02.2021 -

Le groupe technologique international ANDRITZ a reçu une commande de Mississagi Power Trust, une filiale d’Evolugen by Brookfield Renewable, pour la réhabilitation majeure de la turbine et de l’alternateur G1 ainsi que pour l’équilibre électrique des centrales G1 et G2 à la station de production de Red Rock Falls, situé sur la rivière Mississagi dans le district d’Algoma en Ontario, Canada.

Plus d'informations
Directement à la sélection des produits

PumpSelector

DERNIÈRES NOUVELLES

  • Événements

    « février 2021 » loading...
    LMMJVSD
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
    16
    17
    18
    19
    20
    21
    22
    23
    24
    25
    26
    27
    28
  • MARCHÉ DE L'EMPLOI