Journée mondiale des toilettes : Xylem appelle l’UE à garantir l’accès à l’assainissement

19.11.2020
Xylem et une coalition de parties prenantes appellent les institutions de l’UE à faire de l’accès à l’assainissement un droit humain dans l’Union. À l’occasion de la Journée mondiale des toilettes des Nations Unies et en plein cœur de la crise sanitaire du COVID-19, il n’a jamais été aussi important de garantir le droit à l’assainissement.
Journée mondiale des toilettes : Xylem appelle l’UE à garantir l’accès à l’assainissement

Source de l'image: Xylem Inc.

Au sein de l’Union européenne, 10 millions de personnes n’ont toujours pas accès à des services d’assainissement sûrs. Pour s’attaquer à ce problème, une large coalition composée de 29 organisations – dont Xylem et d’autres fournisseurs de services liés à l’eau, des entreprises de distribution d’eau et des organisations de consommateurs – ont publié une déclaration conjointe appelant les institutions de l’UE à faire de l’accès à l’assainissement un droit humain au sein de l’Union.

« L’accès universel à des services d’assainissement acceptables et sûrs constitue un besoin fondamental et un droit humain, précise la déclaration. Un accès garanti à tous contribue considérablement à la réduction des maladies, de la mortalité et des inégalités sociales. »

En 2010, l’Assemblée générale des Nations Unies a reconnu les droits de l’homme à l’eau et à l’assainissement, et en 2015, elle a reconnu le droit à l’assainissement comme un droit à part entière. Pourtant, dans l’Union européenne, seul l’accès à l’eau est concerné par la nouvelle directive relative à l’eau potable. Alors que l’UE se prépare à réviser sa directive relative au traitement des eaux urbaines résiduaires, la coalition estime qu’il est temps de garantir également l’accès à l’assainissement dans le droit européen.

« L’accès à l’assainissement est reconnu comme un droit humain par l’ONU, rappelle Martin Kunz, vice-président commercial Europe chez Xylem. La crise du COVID-19 a montré à quel point l’eau et l’assainissement sont essentiels à la protection de la santé humaine. En tant que grand fournisseur mondial de technologies et de services liés à l’eau, Xylem est fier de faire partie de cette initiative. »

La directive relative au traitement des eaux urbaines résiduaires définit les règles concernant la collecte et le traitement des eaux usées dans les États membres. Xylem a transmis un avis aux institutions européennes expliquant comment la nouvelle directive pourrait garantir l’accès à l’assainissement et contribuer plus largement à la modernisation des infrastructures de traitement des eaux usées en Europe. Forte de son expertise, l’entreprise est prête à contribuer aux travaux en cours.

« La directive relative au traitement des eaux urbaines résiduaires constitue une législation adéquate pour garantir l’accès à l’assainissement dans l’Union européenne, tout comme la nouvelle directive relative à l’eau potable garantit désormais l’accès à cette ressource », affirme Alexis de Kerchove, directeur des marchés verticaux Europe chez Xylem.

Voici la liste des signataires de la déclaration : Acciona, AEAS, AISE, Almar Water Solutions, AquaFed, Aquafin, AquaFlanders, Aqualia, Canal de Isabel II, De Watergroep, DuPont, Ecolab, FP2E, Global Omnium, Grundfos, Kimberly-Clark, Krüger, Our Future Water, Remondis, Saur, Suez, Unilever, Veolia, Water Europe, WEO, Xylem, Miya Water, Aguas de Portugal, et Villeroy & Boch.

Source: Xylem Inc.

Autres articles sur le sujet

Un système de pompage intelligent résout le colmatage au parc olympique de Sotchi

25.11.2020 -

Le colmatage fréquent d’une station de pompage des eaux usées du parc olympique de Sotchi en Russie a donné à la municipalité beaucoup de temps et de ressources. Désormais, grâce aux pompes intelligentes et autonettoyantes de la marque Flygt de Xylem, la station de pompage fonctionne correctement et la consommation d’énergie a été réduite de 25%.

Plus d'informations

L’ozone désinfecte jusqu’à 99,9 % des eaux usées

17.11.2020 -

Le secteur industriel, et notamment l’industrie papetière, est fermement implanté à Collodi commune de la ville de Pescia dans la région de la Toscane, située au centre de l’Italie. Le rejet des eaux usées de tout le secteur industriel est acheminé, grâce à un tuyau d’égout, à la station d’épuration de Veneri, gérée par le Consorzio del Torrente Pescia (Consortium de la rivière Pescia).

Plus d'informations
Directement à la sélection des produits

PumpSelector

DERNIÈRES NOUVELLES

  • Événements

    « novembre 2020 » loading...
    L M M J V S D
    26
    27
    28
    29
    30
    31
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
    16
    17
    18
    19
    20
    21
    22
    23
    24
    25
    26
    27
    28
    29
    30
    1
    2
    3
    4
    5
    6
  • MARCHÉ DE L'EMPLOI