Puissance d’arbre de pompe requise

Article traduit par machine
  Passer à la version anglaise
Une sélection précise de l'entraînement de la pompe et le calcul des coûts d'exploitation ou des études de faisabilité nécessitent la connaissance de la puissance d'entraînement requise pour que la pompe fonctionne au point de service requis.

La puissance requise à l'arbre ou la puissance d'entrée de la pompe sont, comme les performances hydrauliques, également indiquées dans un graphique.

  • Cela démontre la dépendance de la puissance absorbée sur le débit.
  • Max. les exigences de puissance d'arbre sont atteintes à max. débit pour de nombreux types de pompes.

Le moteur d'entraînement doit être dimensionné en fonction de ce point de la pompe.

Les petites pompes (par exemple les circulateurs de chauffage) sont généralement équipées de moteurs qui permettent un fonctionnement sur toute la courbe caractéristique. Cela réduit le nombre de types et, par conséquent, un stockage plus facile des pièces de rechange est garanti.

Pour les pompes plus grandes, plusieurs options de moteur sont généralement proposées afin que le variateur approprié puisse être sélectionné en fonction des conditions de fonctionnement. Si le point de fonctionnement spécifié d'une pompe est situé sur la partie gauche de la courbe de service avec une puissance d'entrée inférieure correspondante, il est possible de sélectionner un moteur de plus petite taille. Dans un tel cas, il existe cependant un risque de surcharge du moteur de cette taille si le point de fonctionnement réel permet un débit plus élevé que celui calculé (une courbe système plus plate).

Comme dans la pratique, il existe toujours un risque de décalage du point de fonctionnement, il est recommandé de sélectionner le moteur pour entraîner une pompe avec une réserve de marche d'env. 5 à 20% au-dessus de ce qui est théoriquement requis.

Pour déterminer les coûts d'exploitation d'une pompe, il faut principalement distinguer la puissance d'arbre requise P2 [kW] de la pompe et la puissance électrique d'entrée du moteur P1 [kW].

Ce dernier sert de base à la détermination des coûts d'exploitation. Elle peut, dans le cas où seules les exigences de puissance à l'arbre P2 sont données, être déterminée en divisant cette valeur par le rendement du moteur.

L'entrée de puissance électrique P1 est indiquée lorsque la pompe et le moteur d'entraînement sont une unité intégrée telle que des pompes submersibles. Ici, il est même habituel d'indiquer à la fois les valeurs P1 et P2.

La puissance d'arbre requise P2 est généralement donnée dans le cas des agrégats, où la pompe et le moteur sont couplés ou reliés rigidement à des pompes non submersibles. Cela est nécessaire pour permettre l'utilisation des types de moteurs les plus différents - à partir des normes CEI jusqu'aux moteurs de conception spéciale - avec leurs différents critères électriques tels que les entrées de puissance et les rendements.

Autres articles sur le sujet

Directement à la sélection des produits

PumpSelector

DERNIÈRES NOUVELLES

MARCHÉ DE L'EMPLOI